Traditions de Noel : le sapin

Tradition des fêtes de fin d’année : le sapin de Noël

Sapins parés de boules et de leurs habits de lumière, rues illuminées et scintillant de milles feux, vitrines merveilleusement décorées, cadeaux à profusion… Difficile d’échapper aux préparatifs de Noël et de ne pas se laisser entrainer dans l’allégresse générale en cette période de fin d’année. Pourtant, de plus en plus de personnes ne se reconnaissent plus dans ces traditions. Et si on fêtait Noël autrement ?

Noel a une signification différente pour chacun. Mais, pour beaucoup d’entre nous, c’est une parenthèse dans la vie de tous les jours, un instant où nous mettons nos soucis de côté pour partager un moment chaleureux en famille.

Je suis d’autant plus attachée à cette dimension familiale que j’ai passé de nombreux Noëls à l’étranger, loin des miens. J’ai ressenti profondément, dans ces instants,  ma condition d’étrangère, la tristesse d’être loin de mon pays et de ma famille. Un sentiment de solitude encore renforcé par le fait d’assister de l’extérieur, à la joie de ceux réunis pour partager tous ensemble cette fête célébrée par tant de personnes.

Aujourd’hui cependant, je constate qu’autour de moi, même des personnes en famille et heureuses, vivent les fêtes Noël comme une période difficile et stressante ; beaucoup éprouvent un sentiment de solitude et de la tristesse au sein même de leur famille. Voire d’angoisse.

En s’éloignant de ses racines chrétiennes, la fête de Noël a perdu peu à peu tout son sens.

C’est quoi Noël : une fête religieuse, commerciale, familiale ?

  • Fête religieuse

Pour les Chrétiens, Noël est avant tout une fête religieuse ; une fête qui, chaque année, célèbre la naissance de Jésus. Et pour de nombreux croyants, même non pratiquants, la messe de Noël fait partie intégrante de la magie des fêtes…

  • Fête commerciale

Cependant, le sens spirituel de Noël n’existe plus pour beaucoup et même le mythe du Père Noël, des lutins, du traîneau, des rennes… se perd pour les enfants. Aujourd’hui, on célèbre Noël sans raison particulière, sans croyance véritable. Et la fête chrétienne, vidée de son sens, s’est transformée en une fête mercantile, avec surenchère de décorations, de nourritures et de cadeaux.

  • Fête familiale

Pourtant, pour la plupart d’entre nous, Noël reste malgré tout une fête familiale ; une célébration qui, génération après génération, réunit des familles entières, petites ou grandes… tous rassemblés autour d’un même idéal de convivialité et de partage.

D’ailleurs, cette notion est tellement ancrée dans notre imaginaire collectif que beaucoup ressentent comme une obligation à se réjouir d’être en famille et à s’aimer. C’est sans doute pourquoi Noël cristallise tant de tensions.

Autant de raisons qui peuvent expliquer pourquoi certaines personnes -par déception, rejet ou principe- choisissent de ne pas ou de ne plus fêter cette célébration.

Cependant pour d’autres, derrière la course effrénée à la consommation et malgré les conflits familiaux, Noël reste synonyme d’amour, de convivialité et de partage. Alors pourquoi, seul ou en famille, ne pas réinventer Noël autour de valeurs essentielles telles que la simplicité, le don et le plaisir ?

Comment fêter Noël autrement ? Créons de nouvelles traditions

Si nous « gardons à l’esprit que l’essentiel dans tout cela est bien dans la joie intérieure que nous serons capables de partager et non dans l’expression matérielle qu’elle revêtira », la crise économique peut être l’occasion pour notre société de recréer un Noël plus simple, de nous focaliser plus sur le sens et moins sur les cadeaux et la fête, de retrouver les valeurs humaines essentielles que nous avons en chacun de nous : le sens du partage, le plaisir de faire plaisir, le goût des autres…  

Avec un peu d’imagination et l’envie de changer, les idées ne manquent pas pour célébrer Noël autrement. Vous pouvez commencer par vous poser des questions telles que :

  1. Qu’est-ce que j’aime dans Noël que je pourrais incorporer dans une nouvelle tradition ?
  2. Qu’est-ce qui n’a plus de sens pour moi ?
  3. Comment prendre mieux soin de moi-même pendant les fêtes de fin d’année ?

Sinon, voici une liste non exhaustive de propositions glanées sur le Net :

  • Cadeaux : prendre le temps de faire plaisir
  1. Qui dit présent, dit surprise. Les listes de cadeaux nous font oublier le plaisir d’offrir. Alors avant d’acheter, prenons le temps de nous interroger sur ce que l’autre aime, sur ce qu’il est ; et ainsi de faire plaisir et de nous faire plaisir. 
  2. Plutôt que pleins de cadeaux inutiles et coûteux, pourquoi ne pas réfléchir en famille et se cotiser pour offrir un seul cadeau de valeur.
  3. Offrir des cadeaux de seconde main.
  4. Offrir des cadeaux du cœur fait maison :-)
  5. Offrir des « cadeaux non-matériel », c’est-à-dire un service plutôt qu’un produit tangible : un cadeau de temps, soutien ou savoir-faire…
  6. Et pourquoi pas aucun cadeau, si le but pour vous est avant tout d’être avec vos proches.  
    -
     
  • Faire preuve de générosité
  1. Donner : « Au lieu de laisser dormir les jouets avec lesquels vos enfants ne jouent plus, demandez-leur de rassembler ceux dont ils veulent bien se séparer. Assurez-vous que ces objets soient propres et en état de marche, puis donnez-les aux associations caritatives qui les redistribueront ensuite à d’autres enfants. »
    Et si vous recevez un cadeau qui ne vous plaît pas, ne le revendez pas, donnez-le : en rapportant vos cadeaux à des magasins ou des associations qui organisent des collectes (Secours Populaire, Secours Catholique).
  2. Bénévolat : Le bénévolat de Noël peut être une excellente nouvelle tradition. De nombreuses associations œuvrent pour offrir un repas de réveillon aux SDF, récolter des jouets, emballer les cadeaux, apporter un peu de réconfort aux personnes âgées et visiter les enfants malades à l’hôpital. En agissant à votre mesure, vous agirez dans l’esprit de Mère Teresa : « Ce n’est pas une goutte d’eau dans la mer, mais la mer dans une goutte d’eau. »
  •  Etre plus respectueux de la nature et de notre environnement
  1. De nombreux sites proposent des idées pour un Noël plus écologique : ornements de noël fabriqués maison avec des matériaux comme la pâte à sel, les pommes de pin et différents branchages, les pelures d’orange, le pop-corn… la liste est infinie. (Monde qui bouge, Simplicité volontaire)
  2. Remettre en cause les comportements qui participent au réchauffement climatique (dépenses d’énergie, trop-plein de cadeaux et de nourriture…).  
     
  • Organiser une fête plus simple et conviviale
  1. Préparer un repas « maison » avec des produits du terroir et de saison.
  2. Prendre le temps de partager des activités, des conversations, faire participer toute la famille ! 
     
  • Passer la soirée avec des amis, des voisins. Et pourquoi pas, oser inviter un étranger ou un inconnu 
  1. Noël est un moment privilégié pour partager, peu importe avec qui ! De nombreux forums et les réseaux sociaux offrent ce genre de propositions. 
  2. « …l’idée est de fêter Noël là où l’on vit, en partageant un moment de qualité avec ceux qui nous entourent. L’ambition est de créer dans nos immeubles, dans nos lotissements, un espace de convivialité et de chaleur humaine, où chacun va être utile et apporter quelque chose à l’autre. On est dans la réciprocité, qui seule peut susciter une solidarité durable. » ~ Association Voisins Solidaires 

  

En conclusion, s’il est important d’avoir des traditions familiales, rien ne nous interdit d’en créer de nouvelles plus en accord avec nos valeurs et nos envies. Et par la même occasion de créer de nouveaux et merveilleux souvenirs. En choisissant ce soir-là, d’inventer une nouvelle tradition, nous pouvons recréer notre propre magie de Noël !

Lire la suite...